AFPA: la résurrection

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La situation délicate dans laquelle se trouvait l’AFPA semble évoluer positivement avec le soutien vigoureux de l’Etat et le concours de cadres supérieurs expérimentés déjà en fonction sous l’équipe précédente.

M. Yves BAROU, Le nouveau président de l’association nationale pour la Formation Professionnelle (AFPA) adjoint, provisoirement,  à sa fonction celle de directeur général. Sa nouvelle équipe est constituée  de

  • M. LEPETIT,  en charge de la gestion financière.
  • M. SCHWACH, à la coordination opérationnelle de l’activité
  • M. LE CLECH, Directeur Régional PACA ,  chargé de l’action territoriale et du développement régional.

Ces cadres supérieurs étaient déjà en fonction lors du mandat de ses prédécesseurs, messieurs Vergne (président) et CAYLA (DG).

Nous sommes sans aucune nouvelle des nombreux directeurs généraux adjoints qui conseillaient le précédent directeur général.

M.BAROU  a fait part , lors d’un comité central d’entreprise,  d’annonces et de  mesures d’économies qu’il qualifie  lui-même de symboliques : les cartes de crédit, les voitures de fonction, les logements de fonction sont supprimés, dénonçant ,au passage,« un train de vie supérieur à celui d’une multinationale  ».

Lors de cette  réunion et selon un document de la Confédération Générale du Travail , il apparait que  « la direction générale souhaite que la communication sur la situation financière soit maîtrisée. La crainte est que des nouvelles trop alarmistes sur la situation de l’AFPA nuisent auprès des banquiers et surtout des fournisseurs. »

Très prochainement devrait être organisée une réunion avec des banques afin de trouver une solution à la situation financière difficile dans laquelle se trouve l’association. Il est fort probable qu’avec la cation de l’Etat et des Régions cette situation devrait grandement s’arranger.

La puissante Fédération de la Formation Professionnelle n’a, à notre connaissance, pas pris position quant à la situation de l’AFPA pourtant, premier organisme de formation professionnelle européen.

à suivre…

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »